NoOps : le déploiement d’une configuration DevOps serverless

L’intégration Cloud a apporté son lot de nouveautés : nouveau business model, nouveau développement des infrastructures et des applications de type IPaaS ou PaaS, ce qui a facilité l’introduction du concept DevOps. D’autres technologies telles que les conteneurs ou encore l’architecture orientée micro-service ont également apportées de nouvelles façons d’appréhender les applications Cloud Native. Découvrez la configuration du concept NoOps.

Qu’est-ce que l’infrastructure NoOps ?

Vous avez sûrement déjà entendu parler du terme anglais de DevOps (ou DevSecOps) ou bien du terme de FinOps ou de XOps. En effet, les entreprises se tournent désormais davantage vers la transformation du cloud et la responsabilisation des équipes plutôt que de recruter plus de personnel.

Définition de l’approche DevOps

L’approche DevOps comprend des ensembles de compétences de développement et d'exploitation, difficilement réalisables au sein de grandes entreprises. Une fois en application, le DevOps devient difficile à maintenir, car il n'y a aucune garantie que les concepts des développeurs et des équipes opérationnelles s'accordent.

Le concept DevOps nécessite que des experts en infrastructure et en logiciels travaillent conjointement. Cependant, cela sous-entend aussi que le dysfonctionnement de l’un peut entraîner celui de l’autre et engendrer l’effondrement de l’ensemble du processus de développement logiciel déployé. La question de la compétence DevOps a abouti à l’introduction de l’approche NoOps.

Définition de la configuration NoOps

NoOps est l’abréviation de “No Operations”, une approche qui signifie l'automatisation du déploiement, de la surveillance et de la gestion des applications. En d’autres termes, l’approche NoOps avise l’automatisation d’un environnement informatique à partir de l’infrastructure sous-jacente. De même qu’il n’est pas nécessaire d’avoir une équipe dédiée pour la gestion de logiciels en interne grâce à des technologies comme l’Intelligence Artificielle.

Le déploiement et la gestion des applications sont rendus possibles grâce aux outils plus avancés dont nous disposons aujourd'hui. De même que les politiques de sécurité peuvent être intégrées au processus de développement en rendant la chaîne CI/CD plus fluide.

Les caractéristiques du déploiement NoOps

La bonne application d’une méthode DevOps peut créer un environnement informatique dynamique et souple, réactif aux besoins, puisque les équipes IT se voient déchargées de la plupart des tâches de gestion.

Avec le concept NoOps, les équipes de développement ont désormais les moyens de sortir des phases de tests et du développement pour intervenir au niveau de l'exploitation. Cette approche consiste à affranchir la plateforme physique du code et ouvre la voie à une transition totalement automatisée entre développement et exploitation.

Les objectifs de la configuration NoOps

L'objectif principal ici est de formuler une consigne stricte dans le but d’outiller les services informatiques qui correspondent aux objectifs de l'entreprise.

Le concept de base des NoOps est que les développeurs logiciels ou plus largement, les praticiens DevOps, ne sont plus responsables des opérations et peuvent à la place se focaliser sur le développement d’applications.

Toutes les activités de NoOps étant automatisées, le risque d’erreur humaine est considérablement réduit, voire évincé, de même que les processus automatisés deviennent plus rapides et moins sujets aux erreurs.

Les avantages du développement NoOps en entreprise

Parce qu’ils n’ont plus besoin d’intégrer l’équipe d’exploitation, le déploiement NoOps permet aux développeurs d’être plus efficaces pendant leur temps de travail.

L’architecture NoOps aide une entreprise à atteindre ses objectifs de production de revenus : plus le temps de développement d’une application ou d’un logiciel est rapide, plus le délai de livraison est réduit.

DevOps VS NoOps

Contrairement à ce qu’affirment ses opposants, l’intégration NoOps est tout sauf la fin du processus DevSecOps dans les entreprises. Il s’agit précisément de l’évolution de son exploitation. Avec la configuration DevOps, les services opérationnels d’une entreprise exécutent les pratiques de développement comme le contrôle de version, le scripting et l’automatisation dans le but de régler les éventuels problèmes de performance avant le passage en production.

Au contraire, l’approche NoOps permet aux services de développement de commencer à raisonner comme les services d’exploitation. Cela leur permet ainsi de collaborer plus efficacement pour atteindre un objectif commun. Les équipes DevOps peuvent donc travailler pleinement sur la création de nouveaux services, sans avoir besoin d’allouer une part importante de leurs ressources à maintenir les systèmes fonctionnels.


Le déploiement d’une approche NoOps représente la plus importante transformation dans les processus de livraison logicielle depuis l’émersion du DevOps. C’est un atout appréciable dans le contexte actuel, où les équipes IT assaillies doivent accentuer leur rythme de production. Ainsi, cette approche permet de résilier automatiquement les failles dès la phase de développement, et d’accélérer la livraison de nouveaux logiciels à l’entreprise et à ses clients. Découvrez la solution Talend dédiée.

Prêt à faire vos premiers pas avec Talend ?