Cloud Native : processus, infrastructure et microservices

La prolifération de données exploitées par les entreprises les incite à trouver de nouvelles
solutions de stockage de celles-ci, sans pour autant les rendre moins accessibles. Découvrez le processus des applications Cloud Native.

Qu’est-ce que le Cloud Native ?

Définition du Cloud Native

Une approche Cloud Native consiste à développer une application en profitant des différents avantages offerts par le Cloud. C’est-à-dire développer une application et la rendre accessible directement via le cloud.

Fonctionnement et architecture en microservices des applications Cloud Native

Les applications Cloud Native reposent sur une architecture décomposée en microservices, chacun de ces services étant spécialisé dans une seule tâche. En étant indépendants les uns et des autres, chaque microservice peut être modifié, mis à jour, déployé ou supprimé de façon isolée sans impacter les autres microservices et ainsi gagner en agilité dans leur développement.

Les microservices sont souvent associés à la technologie des conteneurs. Ainsi, il y a un conteneur par unité de microservices pour que chacun ait son propre environnement d'exécution pour héberger son code. Grâce à une scalabilité horizontale presque instantanée avec les conteneurs, il est très facile d’adapter le nombre de microservices en fonction du besoin. Par exemple, si un service est plus sollicité lors d’un pic de charge, il suffit de créer davantage de conteneurs fournissant ce microservice.

Les avantages du Cloud Native

La scalabilité accrue et la portabilité sur différentes infrastructures d’une application Cloud Native lui permet d’être plus résiliente. Il peut alors y avoir plusieurs instances qui tournent pour un même service.  En cas de problème, les autres peuvent prendre le relais sans dégradation de service, tout ceci distribué sur plusieurs serveurs, ce qui rend les architectures Cloud Native hautement disponibles.

De plus, leur déploiement, leur gestion et administration peuvent bénéficier d’une automatisation, du développement d’une fonctionnalité, jusqu’à sa mise en service en production.

Cloud Native, la combinaison de plusieurs approches

Comme l’approche DevOps, le Cloud Native cherche à rassembler les équipes Dev et Ops autour d’un objectif commun long terme : celui de la création de valeur business par les applications. L’approche DevOps permet de converger vers une approche Cloud Native avec l’automatisation des processus et des technologies entre les équipes, de façon à intégrer plus rapidement les innovations dans les cycles de développement et de déploiement d’une application Cloud Native.

En parallèle du Cloud Native, l’adoption des méthodes Agiles va permettre d’intégrer les équipes métier dans cette collaboration avec les équipes techniques et de développement. L’idée est de collaborer pour délivrer une itération en améliorant le produit à chaque livraison de façon continue.

Un délai de commercialisation réduit grâce au Cloud Native

Les applications Cloud Native ont un impact organisationnel et culturel en entreprise. Les innovations dans ses produits ainsi que leur réitération rapide permettent aux entreprises d’adapter leurs produits aux nouveaux besoins du marché de façon continue, en réduisant considérablement leur délai de commercialisation.

Le processus Cloud Native permet d'accélérer le développement des applications pour les entreprises dont les ressources de calcul sont réparties dans différents environnements.

Aujourd’hui, le système d’applications Cloud Native représente un facteur stratégique majeur dans le contexte économique concurrentiel.

Prêt à faire vos premiers pas avec Talend ?