Vous êtes en permanence entouré de données et tous les pôles et services de votre organisme en dépendent d’une manière ou d’une autre. Vous collectez, gérez et stockez des data 24/24h et 7/7j, même inconsciemment.

Connaître leur origine, les détails sur leur collecte et savoir comment elles sont transmises et utilisées à l’intérieur de votre société est primordial. C’est tout l’enjeu de la traçabilité des données.

Mais concrètement, qu’est-ce que la traçabilité des données ? Pourquoi est-ce encore plus important avec l’essor des technologies cloud ? Et comment trouver le meilleur outil pour tracer ses datas ? Talend vous apporte ici toutes les réponses à ces questions.

Qu’est-ce que la traçabilité des données ?

Définition

La traçabilité des données ou lignage des données (data lineage en anglais) est un processus permettant de créer une sorte de cartographie pour connaître l’origine et les étapes suivies par une donnée ainsi que la manière et la raison de l’évolution de cette dernière au fil du temps.

Cette traçabilité est documentée en répertoriant la source et la destination finale d’une information ainsi que toutes les transformations qu’elle a subi à chaque étape de son parcours dans l’entreprise.

Ce processus simplifie le suivi opérationnel de la gestion des données quotidienne et facilite la résolution des erreurs liées aux datas.

Traçabilité VS provenance des datas

Alors que la traçabilité des données fournit une description approfondie de l’origine des data et de leur cycle de vie analytique, la provenance des données ne consiste qu’en une conservation d’informations relatives à la source.

La provenance se concentre donc sur l’arrivée de la donnée et permet au data scientist de déterminer leur qualité grâce à des renseignements sur sa source. Elle permet également de trier les datas à la source dans un entrepôt de données et d’établir des plans d’actions pour mettre en œuvre la gouvernance des données.

Si la provenance se focalise sur l’origine d’une donnée, la traçabilité inclut également le flux et l’utilisation de celle-ci. Le lignage apporte donc une vision plus profonde et plus complète que la provenance.

Pourquoi la traçabilité des données est devenue incontournable ?

L’obtention d’informations exploitables à chaque étape pour garantir la qualité des données

Avec des flux de data disponibles en constante augmentation grâce au cloud, les individus ont besoin de plus d’accessibilité et de simplicité pour pouvoir instaurer la Business Intelligence.

Les informations obtenues durant tout le cycle de vie de la donnée y compris la manière dont elle transite ou est utilisée dans un processus ETL (Extract Transform, Load), dans une base de données ou dans des rapports peuvent aider une structure à optimiser ses produits et à effectuer une gérance informatiques optimale.

Les informations relatives aux sources des datas peuvent quant à elles faciliter la résolution d’erreurs, la conduite de changements et réduire le temps et le volume des ressources nécessaires à la migration ou à une mise à jour d’un système.

La qualité des données est améliorée grâce au fait que les données soient traçables. Le service informatique peut en effet savoir qui a effectué une modification d’une data, comment elle a été mise à jour et quels moyens ont été utilisés pour le faire. Ainsi, la société peut s’assurer que les datas sont toujours traitées en respectant la politique de protection des données instaurées en interne. Un outil de traçabilité permet donc de créer une confiance commerciale et une transparence optimales.

4 cas dans lesquels la traçabilité est particulièrement essentielle

Le data lineage apporte des informations qui permettent de garantir la qualité des données. Cette approche est particulièrement précieuse et utile pour répondre à 4 objectifs.

Assurer la viabilité de l’activité

Les données qualitatives participent à maintenir une entreprise sur les flots. Tous les départements, y compris les pôles marketing, production, managérial et commercial s’appuient sur les datas au quotidien.

Les données collectées sur les clients et leurs comportements permettent d’affiner la conception des offres et d’améliorer la fabrication et la disponibilité des produits.

En obtenant des datas fiables et en observant leurs fluctuations régulièrement, les chefs d’équipe sont capables de prendre des décisions stratégiques optimales. Ces datas agissent comme un procédé de formation continue qui octroie la capacité d’optimiser ses offres et de les adapter aux besoins des clients en permanence.

Gérer l’évolution des dispositifs

Les données changent. De nouvelles façons de les acquérir, de les stocker et de les traiter font sans cesse leur apparition.

Lorsqu’une société choisit une nouvelle solution d’intégration, de stockage ou de management, elle doit être capable de combiner les données existantes avec les nouvelles afin qu’elles puissent continuer à être utilisées par les équipes sans risque.

La traçabilité des données permet d’effectuer un suivi et d’accomplir cette tâche, complexe au premier abord, en toute simplicité.

Faciliter le développement en interne

Lorsque votre équipe informatique crée un nouveau développement logiciel, elle doit avoir accès à toutes les sources de données. La liste exhaustive fournie par les outils de traçabilité permet aux équipes d’économiser du temps et de l’argent en localisant toutes les sources de données disponibles.

Mettre en place la gouvernance des données

Une quantité astronomique de datas pénètre dans le système d’information de l’entreprise chaque jour. Tracer et suivre les data réduit les risques potentiels en fournissant la source des informations collectées et la manière dont elles circulent dans le système. Lorsqu’il s’agit de faire confiance aux données et d’assurer la gouvernance, les informations de traçabilité deviennent particulièrement importantes.

La transition vers un procédé visant à tracer les data est le meilleur moyen d’assurer la conformité réglementaire relative à la gestion de la donnée (la conformité RGPD par exemple) et d’améliorer le management des risques. C’est l’ensemble de ces pratiques que l’on appelle la gouvernance des données.

Grâce à la gouvernance, le leadership et les managers sont en mesure de prendre les meilleures décisions opérationnelles et stratégiques tout en respectant les réglementations en vigueur.

Par exemple, dans les secteurs sanitaire et financier, des réglementations strictes sont en place pour garantir la sécurité et la fiabilité des data. Les organisations de ces secteurs doivent contrôler la provenance des données et être capables de les tracer. Cette rigueur est accentuée au regard des grandes technologies open source actuelles.

Fournir un rapport comprenant la provenance, l’utilisation, la consultation, l’envoi, la transformation et la réception de chaque donnée en temps réel garantit que tous les détails sur tout individu ou dispositif en lien avec cette donnée sont disponibles à tout moment.

Exemple d’utilisation de la traçabilité des données : Save the Children UK

Comme vu ci-dessus, le fait de tracer ses data est une aide précieuse pour les organisations. Cela permet de gérer le flux important d’informations, notamment lorsqu’on intègre la technologie cloud.

Save the Children UK (SCUK), une organisation à fin humanitaire, exige un management strict des données, notamment aux niveaux des dépenses et des financements, pour se conformer aux réglementations établies dans ce domaine.

L’ONG avait besoin d’une solution qui l’aiderait à éviter les suspicions de fraude, qui offrirait une transparence détaillée et qui garantirait que la gestion des datas serait simplifiée.

L’organisation a dû faire face à des défis concernant la provenance et l’utilisation des données. En effet, plus de 50 flux d’information étaient concernés dont le prélèvement automatique, le site en ligne, la messagerie, le système de gestion de la relation client (CRM) ou encore la publicité à la télévision et les données historiques qui représentaient 800 tables et 800 millions d’enregistrements. Les équipes ont également pris en compte la croissance constante de la charge de données et le nettoyage des archives dans leur recherche.

Grâce à un outil de traçabilité performant, Save the Children UK a pu facilement effectuer la transition vers un système de chargement et de nettoyage complet et a réduit l’importation d’informations de 60%. Cela a également permis à l’ONG d’obtenir :

  • Une vision détaillée et stratégique des donateurs qui s’est traduite par un marketing plus ciblé et une augmentation des dons
  • Une réduction des duplications et des erreurs dans le CRM
  • La préparation à la conformité  grâce à une meilleure visibilité relative au suivi et à l’utilisation de chaque donnée spécifique à tout moment de son cycle de vie. Les données peuvent être facilement retracées (point d’entrée à n’importe quelle étape de leur parcours) pour valider toutes les modifications et évolutions.

Le cloud et l’avenir du lignage des données

Les données simplifient la collecte d’informations mais peut en même temps compliquer leur traitement, notamment avec l’arrivée de nouvelles technologies informatiques. Internet, le cloud computing, les appareils mobiles ou les IoT (Internet of Things ou Internet des objets) ont rendu accessibles des quantités massives de données (Big Data) aux entreprises qu’il convient de gérer efficacement.

Le cloud rend la gouvernance, la collecte, les politiques de gestion des données et les mesures qui garantissent une utilisation efficace et efficiente de celles-ci essentielles pour la réussite de toute structure commerciale. La traçabilité permet de trier et d’organiser toutes ces data et apporte une vision transparente des informations pour une vérification et un accès simplifié et rapide.

A mesure que le cloud continue de croître et d’évoluer, le lignage des datas devient de plus en plus important pour régler les problèmes liés à la gouvernance et à la conformité. En effet, mettre en œuvre la gouvernance des données garantit leur protection mais peut ralentir ou limiter l’accès à celles-ci. Or, des données fiables qui ne sont pas accessibles aux personnes en ayant besoin au moment où elles en ont besoin peuvent mettre à mal l’activité et ralentir un lancement sur le marché.

Disposer d’un outil performant de lignage qui facilite la gouvernance sans pour autant ajouter des complications est alors essentiel. Il joue un rôle primordial pour s’adapter aux évolutions rapides du cloud et de systèmes de cloud computing. Le suivi de la provenance des data, de leur parcours et de leurs transformations au sein de l’organisation est le seul moyen de régler les problèmes liés à la gouvernance tout en mettant en place une transparence optimale.

Le volume de données à traiter avec les solutions de cloud computing et le Big Data devient vite colossal ce qui rend ces informations ingérables sans outils dédiés et solutions appropriées. Prendre du retard et perdre la trace du flux de données n’est pas envisageable.

Une solution cloud offre une évolutivité et des coûts réduits et solutionne les problèmes liés à la duplication d’informations, améliore la qualité des données et simplifie l’échange, la collecte de data et le stockage de sources multiples. La gouvernance des datas avec des solutions de lignage performantes est la clé pour une navigation fluide dans le cloud.

Comment mettre en place le processus de traçabilité ?

Le Règlement Générale sur la Protection des Données (RGPD) entré en vigueur en mai 2018 en Europe oblige les organisations à se concentrer sur le lignage des données pour comprendre leur flux à travers leur système.

La traçabilité offre une gouvernance adaptable en rendant les futurs changements et transitions malléables et traçables qu’ils s’agissent de ressources humaines ou de systèmes informatiques.

Mais alors, comment mettre en œuvre ce processus et ainsi s’assurer la conformité RGPD ?

Bien que fastidieux et chronophage, la mise en place de la traçabilité est devenue incontournable légalement et permet finalement de gagner du temps dans le futur en réduisant les risques d’erreurs. La mise en œuvre peut se décomposer en 4 grandes étapes :

  • Identifier les éléments de données : contactez les utilisateurs professionnels pour identifier les points critiques de la fonction commerciale
  • Suivre l’origine : suivez les éléments répertoriés et identifiez l’origine de chacun d’entre eux
  • Répertorier les sources et liens : créez une feuille de calcul ou table pour référencer les sources et lier les éléments pouvant être combinés
  • Créer une cartographie : créez des cartes pour chaque dispositif et une carte principale pour regrouper l’ensemble des éléments principaux

Il existe aujourd’hui des solutions performantes qui permettent d’automatiser ce processus chronophage qui nécessitait la mobilisation voire formation de nombreux membres du personnel experts en tri et management des systèmes de data.

Les outils complets et qualitatifs remplissant ce rôle et présents sur le marché trient et organisent les données afin de vous faire économiser du temps et des ressources. Vous améliorez ainsi vos résultats et votre rentabilité.

Choisissez le bon outil pour tracer vos data en temps réel

Maintenant que vous comprenez les enjeux liés à la traçabilité des datas, il est temps de trouver un outil qualitatif qui répond aux besoins de votre activité et de votre structure.

Pour une meilleure performance et une optimisation des coûts, optez pour une solution cloud qui mêle à la fois traçabilité, surveillance et gouvernance des données.

Talend Data Fabric est une suite d’applications cloud native à la pointe de la technologie en matière d’intégration et de gestion de la donnée. Notre solution complète vous permet donc d’assurer le lignage mais aussi d’être performant dans d’autres domaines essentiels dans le data management :

  • La collecte
  • La gouvernance
  • La transformation
  • La qualité
  • Le partage

Commencez dès aujourd’hui à cartographier le parcours de vos datas. Essayez Talend pour profiter des avantages des données fiables et exploitables dans votre organisation.