ENGIE

Accroître l’intelligence client pour un meilleur accompagnement vers la transition zéro carbone

Avec Talend, nos données clients deviennent un actif fiable pour piloter notre activité commerciale, couvrant 96 % de notre activité en BTOB&T.

Florence Dufour

Développer un « CRM unifié » pour une vue à 360° des clients à l'échelle mondiale

Consolidation des données

de 70 entités distinctes

Ingestion de plus de 90 000 opportunités

par semaine dans le « Common CRM »

Des données de confiance sur 300 000 comptes

qui représentent 28,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires annuel


Groupe mondial de référence dans l'énergie bas carbone, ENGIE est déterminé à accélérer la transition vers un monde neutre en carbone grâce à des solutions plus sobres en énergie et plus respectueuses de l'environnement. « Notre stratégie a évolué d’une culture orientée produit vers une culture entièrement centrée sur les clients », témoigne Florence Dufour, directrice de l'accélération commerciale chez ENGIE. « Pour proposer des solutions sur-mesure, intégrées et de long terme, nous avions besoin de comprendre les habitudes de consommation de nos clients dans le monde, afin d'évaluer la meilleure façon d’assurer leur transition zéro carbone. »

Mais le Groupe ENGIE est particulièrement vaste et complexe. Son organisation s'articule autour de 24 divisions géographiques et 70 entités pays, dont chacune poursuit plusieurs activités. ENGIE a démarré sur ses 100 comptes les plus importants puis a déployé le modèle sur l'ensemble de sa clientèle B2B (Business to Business) et B2T (Business to Territory), partout dans le monde. « Aujourd'hui, 95 % de notre activité commerciale dans le monde est couverte par notre « Common CRM », ce qui représente environ 300 000 comptes référencés et 28,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires », détaille Florence Dufour.

« Talend est précieux pour nous aider à disposer de données de confiance. Avant sa mise en œuvre, plus de 7 % des données étaient rejetés pour des problèmes de qualité. Avec Talend, ce pourcentage a considérablement diminué, ce qui est appréciable quand on sait que plus de 90 000 opportunités sont intégrées au système par semaine », ajoute Florence Dufour.

Selon elle, ces informations enrichissent le dialogue avec les divisions. « Nous disposons d'une vision précise de l'activité commerciale sur les 12 mois à venir. Nous connaissons le statut de chaque opportunité et savons quels produits ou services sont concernés. Parallèlement, la connaissance de chaque compte est plus fluide, ce qui facilite nos actions de ventes additionnelles et croisées, ainsi que la gestion de notre pipeline. Cette vision complète et partagée de notre clientèle nous aide à répondre à nos ambitieux objectifs vers un monde neutre en carbone. »